la-malandre

la-malandre

Le "Plan de Bataille"

21 février 2015 : Chez l'Oncologue   

 

Pour ce premier rendez vous chez l'oncologue , inutile de le dire......mon stress était à son comble.....(je ne sais pas pourquoi je m'imaginais en plus quelqu'un de sévère)....je sais qu'elle va m'annoncer de la chimiothérapie mais évidemment je n'ai aucune idée de la lourdeur du traitement qui va m'être proposé .

Je me trouve devant une dame souriante , extrêmement  chaleureuse ......mais elle m'explique que mon cancer est assez agressif et donc qu'il est urgent de débuter la chimio.

Il y aura 6 séances espacées chacune de 3 semaines.

-3 séances de "FEC" (3 produits le même jour dont un très corrosif)

-3 séances de taxotère

C'est donc l'annonce de 4 mois qui je le sais seront pénibles à vivre .....cette chimio à supporter et en même temps devoir gérer le quotidien à la maison avec chiens et chats (quel stress) , assumer la perte de mes cheveux et donc la "marque" du cancer , subir les effets secondaires.....ensuite après 3/4 semaines de "repos"il y aura la radiothérapie à raison de 5 séances par semaine donc pendant un peu plus d'un mois(dans un autre hôpital)

Et après, 5 à 10 ans d'hormonothérapie.

Voilà donc dressé le "programme de lutte" . Je suis contente de me trouver face à une oncologue si chaleureuse qui répond à toutes nos questions (mon fils cadet et ma fille cadette aussi ont tenu à être présents) . Tout cela reste dur à encaisser malgré mon solide mental...et une espèce de colère sourde me monte parce que, sans que je lui explique grand chose de ma vie , l'oncologue incrimine mon "trop sur les épaules" comme une des causes probables de mon cancer.......je le sais, je le sens que cette saleté de crabe est en partie due à tant de choses subies !

Mais il faut faire face , comme je l'ai d'ailleurs toujours fait je vais me battre l'amour de la vie est plus fort que tout .

L'oncologue m'explique également que pour administrer la chimio , un PAC  (port à cathéter) va m'être placé par le chirurgien , il s'agit en fait d'un petit dispositif placé sur une veine centrale afin de ne pas devoir piquer à chaque perfusion . Cependant, comme il y a urgence dans mon cas à débuter la chimio et que le chirurgien n'a pas de disponibilité immédiate , la première séance se fera sans le PAC le 27 février .

Je rentre à la maison encore une fois "choquée".....heureusement, je reçois de nombreux messages de soutien , parfois d'ailleurs de personnes de qui je ne m'y attendais pas du tout , cela met un peu de "baume" sur le cœur.....par contre, d'autres qui clamaient avant haut et fort leur amitié disparaissent comme pas enchantement du paysage même si je m'y attendais un peu .....cela peine!

Ma visite chez l'oncologue s'étant terminée après la fermeture des divers secrétariats , le lundi, l'infirmière coordinatrice de la clinique du sein m'appelle pour me donner les dates de différents rendez vous pour des examens à faire encore avant la chimio.

-mardi : échographie cardiaque

-jeudi : encore un examen pour le cœur : en médecine nucléaire  la FEV (fraction éjection ventriculaire)

Ces examens sont très importants étant donné la toxicité cardiaque des différents produits que je vais recevoir , d'autant plus que j'ai eu il y a un certain temps une chimiothérapie expérimentale pour la SEP qui était elle aussi fort toxique pour le cœur (le novantrone).

L'échographie cardiaque est un peu douloureuse puisqu'il faut appuyer sur la zone fraichement opérée .Le second examen, le FEV pas agréable non plus , encore une fois sous une énorme machine , mais ce n'est pas douloureux....il faut y passer, ai je le choix?

Heureusement les résultats sont corrects , je peux recevoir la chimio !

En sortant de l'hôpital, ma fille et moi nous offrons un petit repas au restaurant, il est d'autant plus important de se faire plaisir , je ne sais pas de quoi demain sera fait! 

 

 

 



23/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi